• Amélie Gauthier

L'ABC de l’étirement

L’étirement, quel sujet controversé. Étirement statique, dynamique, avant un sport, après, jamais, toujours, pas longtemps, longtemps... Bref ! On va tenter de mettre de l’ordre dans tout ça et surtout, de rendre ça simple ! Car il n’y a rien de plus décourageant qu’une notion trop compliquée.


Définition : Action de s’étirer


But : Acquérir une souplesse permettant de réaliser un mouvement dans toute son amplitude sans contrainte. L’assouplissement des tissus aiderait la suppression ou la diminution des tensions susceptibles de limiter un geste. Un étirement quotidien participerait également à la prévention des blessures.


Types d’étirement :

Statique : Tenir une position d’étirement sans bouger. (But : Gagner de l’amplitude, devenir plus souple)

Dynamique : Réaliser un étirement en accomplissant un mouvement (But : Échauffement du corps)


Faut-il s’étirer ? : Oui, mais pas n’importe comment, ni n’importe quand. Un étirement mal réalisé ou fait à un moment inopportun peut amener ou entretenir des lésions tissulaires.




Alors, quand et comment s’étirer ?

Les réponses se trouvent dans les tableaux ci -dessous.